pourquoi stadia énerve autant les joueurs?

Si vous êtes comme moi souvent sur twitter, vous ne pouvez pas être passé à côté des retours sur la présentation de Stadia, l’offre de gaming de Google. Il faut dire que le géant du web était très attendu, surtout par les détracteurs du cloud gaming  déjà prêt à pourrir Google avant même de savoir ce que voulait présenter big G. Pour la faire rapide Stadia sera du cloud gaming permettant de jouer sans avoir de console physique. Tout passera par le cloud (le nuage pour nos amis québécois). Vous pouvez utiliser la manette fournie par Google ou bien une autre pour vous connecter à un chromecast, ou bien jouer sur votre smartphone, votre pc ou votre tablette. Une offre fondateur est dispo à 120 euros proposant une manette, 3 mois de premium (ou pro), un jeu gratuit et un chromecast ultra. Niveau abonnement, c’est soit la version pro à 10 euros (je n’aime pas les prix psychologique) comprenant la 4K ainsi que des jeux gratuits (soit 1 euro de plus que le Playstation + je rappelle).  Il y aura en plus une version gratuite, sans abonnement où vous n’aurez que les jeux à acheter.

 

Alors quel est le problème qui énerve inutilement les joueurs? Le problème c’est la disparition du physique. Plus de console chez soit, plus de jeux en physique et une connexion obligatoire et permanente à internet. Holà  je viens de résumer la pire peur des vieux joueurs. Alors mettons les choses au clair direct, j’aime les objets, j’aime avoir une console physiquement à la maison et avoir des blu-ray dans ma bibliothèque.

Ceci étant dit, il faut avoir conscience de l’évolution de la technologie et ne pas tout refuser en bloc. Ce que les gens font trop facilement. Il est parfois judicieux de regarder un peu en arrière. Honnêtement si le Jéjé de mes 15 ans me rencontrait aujourd’hui, je suis pas sûr qu’il ne pesterait pas sur l’évolution de la technologie. Si nous repartions à l’époque du CD sur pc et de l’arrivé de Steam, à ce moment là tous les joueurs disaient que ça ferait un bide. Je me souviens de l’installation de half life 2 qui fut pour moi une torture, entre les mises à jour et les codes d’activations. 

Et aujourd’hui, trouvez moi un joueur PC qui n’utilise pas Steam et qui achète son jeu en physique. Ça n’existe plus. Pareil du côté de la XBOX one, qui a eu juste le malheur d’être en avance sur son temps. À l’époque la console c’est fait pourrir car elle parlait de connexion obligatoire, ce qui est devenu commun aujourd’hui. Sans oublié aussi la PSP Go qui n’avait que des jeux en demat. Sacrilège à l’époque. Aujourd’hui, combien avez-vous de jeux dématérialisés sur votre console ? 

Les gens ont vraiment la mémoire courte, et cette histoire le prouve encore. Il en sort surtout une fois de plus, une incroyable mauvaise foi. Pourquoi je dis cela ? Car dans tout ce qui était divulgué sur ce service, les gens n’utilise que ce qui les intéresse. 

120 euros pour une clé et une manette, avec un abonnement et un débit de 35 MB mini pour jouer en 4K, voila ce que les gens ont retenus. Ok, mais tout ceci n’est qu’une des possibilités de l’offre et étrangement le reste est volontairement effacé pour pouvoir enfoncer le clou. 

 

Voyons ses points et pourquoi les gens ne disent que ce qui les intéresses. Oui, il faut un débit de 35 MB et payer un abonnement pour jouer en 4K, mais déjà tout le monde n’a pas de TV 4 K. De plus Sony et Microsoft font payer un abonnement d’à peine 1 euros de moins juste pour pouvoir jouer en ligne. Ce que les gens ne disent pas, c’est qu’un connexion de 10 MB suffit pour jouer en 1080p, ce qui est amplement suffisant pour la majorité des gens. Et surtout l’abonnement n’est pas obligatoire. On peut acheter juste son jeu et se connecter sur son pc, sa tablette ou sa TV avec une manette (même pas obligatoirement celle de Google) pour jouer sans aucun téléchargement avec des graphismes dignes des meilleurs PC.  De plus le pack à 120 euros n’est pas obligatoire, il est là pour les gens qui veulent avoir l’offre en premier avec tout le matériel.

La critique suivante est que les jeux sont déjà sortis depuis longtemps sur console et n’ont donc aucun intérêt. Déjà tout le monde n’a pas une PS4 ou un Xbox One. Pour le prouver il suffit de regarder les ventes d’une console à la ramasse techniquement et qui sort actuellement des jeux sortis il a 4/5 ans sur les autres consoles, la Switch. Cela prouve qu’un public existe pour ça.

Il faut bien comprendre que nous allons passer au tout connecté, qu’on le veuille ou non. Une fois que les jeunes (ou même les moins jeunes) auront goûté au jeu vidéo accessible partout, sans installation, sans mise à jour et sans devoir acheter de console en ayant un matériel toujours au top, je ne

suis pas sûr qu’ils finissent pas par accepter cet écosystème. 

 

 

 

 

Alors quel est vraiment le problème avec ce système ?

Et bien pour beaucoup, ça signe la fin du physique et surtout la fin d’une époque malheureusement déjà révolue. L’époque où vous pouviez mettre votre cartouche de Megadrive et commencer directement une partie. En effet beaucoup de nos jeux actuels  étant déjà sur des serveurs, il sera surement impossible de les relancer dans quelques années. C’est malheureux, mais c’est comme ça.

Ce qui fait peur aux joueurs c’est de perdre le contrôle, avoir l’objet, c’est bien sur décoratif mais aussi et surtout une sécurité. La sécurité de pouvoir encore l’utiliser dans 10 ans.

Mais le vrai problème je pense et c’est sûrement cela la plus grande peur des gens, c’est que ça devienne la seule solution dans l’avenir. Et cette crainte est légitime quand on voit le marché de la vidéo par exemple. Aujourd’hui il y a un meilleur contenu en streaming légal qu’en physique, au point que des constructeurs comme Samsung laisse tomber les lecteurs blu-ray.

 

Donc au final faut-il critiquer le principe et surtout en voir peur? Malheureusement, seul l’avenir nous le dira. Il n’empêche ça fait parti d’une évolution du média qui deviendra bientôt normal pour beaucoup de joueurs.  Je pense que ce genre de service intéressera les gens qui ne sont pas des gros joueurs, voir des casuals. Des gens qui n’ont pas envie de mettre 400 ou 500 euros dans une console et qui ne sont pas intéressés par la puissance ou bien encore le matériel.

Mais que voulez vous, les joueurs sont des passionnés souvent trop extrême et oublis parfois que dans video game, il y a « game » et que l’on n’y joue pas sa vie. Enjoy!

djekill

Un commentaire sur “pourquoi stadia énerve autant les joueurs?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page