Bonne nuit, Punpun

L’Histoire

Punpun est un enfant dont la vie bascule le jour où son père blesse sa mère lors d’une violente dispute. C’est l’histoire d’une vie comme toutes les autres, truffée de pièges, d’obstacles, de doutes et de ces petits bonheurs qu’il ne faut pas perdre de vue.

Mon avis:

Au premier abord, ce manga est perturbant, un mélange de réalisme et d’imagination à l’image des traitements graphiques de ce bouquin. En effet, si le style est très réaliste dans son ensemble, il n’en est rien pour le personnage de Punpun ainsi que pour sa famille dessinée de manière enfantine (en forme de piaf et de côté). Ce choix provient du fait que l’histoire est racontée avec les yeux de Punpun, et qu’il voit sa famille comme ceci  ……. différente ( avis totalement personnel). D’ailleurs, le choix de simplifier les traits de notre héros ajoute un sentiment d’histoire naïve qui prend plus d’impact dans les moments difficiles.

Ils est vrai que la famille de Punpun n’est pas une famille de sitcom américaine, son père agresse sa mère et l’envoie à l’hôpital, une mère qui n’aime de toute façon ni son fils ni sa vie, et Punpun qui finit à la charge d’un oncle chômeur. A l’école il vit la découverte de la sexualité à travers des bouquins X ou bien la masturbation (un moment très drôle).

Bref, l’histoire de Punpun est une vie d’adolescent en devenir, traité par Inio Asano avec pudeur malgré des thèmes parfois difficiles. Le mangaka fait ce qu’il sait faire de mieux, une histoire humaine avec peurs, douleurs, dépressions et espoirs rendant ce petit piaf tellement attachant.

Inio asano prend ici pas mal de risques, avec son parti pris graphique déjà, mais aussi en faisant une histoire suivie ( il fait de courtes nouvelles d’habitude) et en parsèment son livre de petit délire visuel et expérimental, espérons que cela paye.

Conclusion: J’ADORE

Avec « Bonne nuit Punpun », Inio asano dépeint le passage de l’enfance à l’adolescence avec justesse, humour, pudeur et violence sans jamais tomber dans l’extrême. On est actuellement au deuxième tome sur neuf, et en attendant la sortie de la suite,  je m’attaque à la collection des œuvres du mangaka.

 

djekill

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
Follow by Email
WhatsApp